Chercher un produit:

À l'affût dans le Värmland

– et rencontre avec le roi de la forêt

L'élan, le roi de la forêt, est le plus gros gibier en Suède et pour de nombreux chasseurs suédois, la chasse à l'élan est l'événement marquant de l'année. La chasse à l'élan s'accompagne de traditions et d'un esprit de camaraderie chaleureux et intergénérationnel. La chasse à l'élan consiste à attendre, à se déplacer et, avec un peu de chance, à tomber soudain sur un de ces majestueux mammifères.

Les paysages de campagne sont variés : les pinèdes épaisses qui sentent la sève alternent avec les vastes étendues aux panoramas dégagés sur des lacs et des rivières. L'eau chante dans les cours d'eau. L'excitation est perceptible dans l'air froid du matin. Ici, vous rencontrerez la nature et des chasseurs cynophiles qui ne souhaitent rien d'autre que d'entendre l'aboiement d'un chien suivant une piste fraîche. La chasse à l'élan est le moment fort de la saison et l'équipe de chasseurs est bien préparée. Tout le monde se réunit, les plus vieux et les plus jeunes, la famille et les amis. Le plan consiste à chasser l'élan avec des chiens, plus précisément des chiens d'élan suédois. Le responsable de la chasse rassemble tout le monde autour de lui, les conducteurs de chiens et ceux qui occuperont les miradors, et explique les consignes de sécurité et les objectifs de la journée.

« Nous pouvons attraper deux mâles adultes et un nombre illimité de jeunes. Ne tirez que dans les directions autorisées et assurez-vous tous de porter un bandeau à haute visibilité sur votre chapeau ou quelque chose de similaire. Plusieurs signalements ont été faits ces derniers temps sur la première zone que nous couvrirons. »

Nous partons enfin. Nous suivons attentivement la progression à l'aide des radios. L'un des conducteurs de chiens découvre une aire de repos récente. Des traces et des excréments frais sont repérés. L'élan se déplace souvent dans les zones forestières, il recherche un abri dans les bois et les taillis. Comme toute chasse, la chasse à l'élan est un défi ; elle implique des chiens, des équipements et un plan structuré. 

Dans les forêts du Värmland, des mouvements agiles et prudents sont des compétences indispensables afin de réunir les meilleures conditions pour une chasse fructueuse. Parfois, le vent tourne ; il faut donc vérifier ce point et d'autres détails minutieusement. Les vêtements doivent être silencieux et les couleurs doivent se fondre discrètement dans le paysage environnant. 

Nous chassons dans une vaste zone de forêts et certains ont de longues distances à parcourir pour arriver aux miradors. J'aide un débutant en lui servant de mentor pour la chasse d'aujourd'hui. Nous voyons une pierre à lécher à une courte distance et des petits oiseaux volètent autour du mirador. Enfin, nous distinguons l'aboiement net d'un chien un peu plus loin et nous entendons dans la radio :

« Plusieurs élans se déplacent ! »

Instinctivement et instantanément, les doigts gelés et les articulations rigides se transforment en outils hautement fonctionnels. Les animaux apparaissent droit devant notre mirador et nous retirons la sécurité de nos fusils. Quelques secondes plus tard, un élan, un magnifique petit mâle, est abattu. 

Le tireur est content et l'équipe est encore plus satisfaite du résultat obtenu ensemble. Voici en quoi consiste la chasse : la coopération, des chiens bien entraînés qui font leur travail et un moment fantastique pour tous en plein air. Lorsque tout le monde se retrouve autour du feu de camp, le tireur reçoit une petite branche à mettre sur son chapeau. C'est son premier élan et il n'arrête pas de sourire. Maintenant tout ce qu'il reste à faire est de se remonter les manches et de s'occuper du gibier.

Temps restant avant la date limite de commande pour Noël: 2015-12-21T12:00 Spécial Noël - Profitez d’une période de retour marchandise prolongée jusqu’au 15 janvier 2016 pour toutes commandes faites entre le 20 novembre et le 31 décembre 2015