Chercher un produit:

Chasse au lagopède

– Sensations fortes et camaraderie au cœur de la nature

Un défi, un voyage et une aventure, avec des amis et quelques nouvelles connaissances, sans compter les chiens, l'équipement et des sacs bien organisés. La Laponie vous invite à vivre des journées de chasse dont vous vous souviendrez longtemps. Comme dans toute autre chasse en Europe, des mouvements agiles et prudents sont essentiels pour approcher le gibier à une courte distance.

En ce début de matinée,les montagnes offrent un panorama magique dans des tons rose foncé. Un léger brouillard s'étend sur le lac et quelques nuages de pluie se rassemblent au loin. Au milieu de la nature, nous nous préparons dans une cabane en bois, avec nos chiens et notre équipement. Éloignés de toute route, nous sommes là pour chasser le lagopède. 

La randonnée la veille au soir a été exigeante, mais maintenant nous nous concentrons entièrement sur notre mission. Notre guide de chasse nous explique comment se déroulera la journée :

« Nous chasserons avec trois setters expérimentés aujourd'hui. C'est une bonne année pour les oiseaux, mais le temps risque de ne pas jouer en notre faveur. Les arbres viennent juste de perdre leurs feuilles, ce qui rendra les choses un peu
plus difficiles pour les chiens. »

Nous remplissons nos sacs à dos de nourriture et d'équipements, et nous voilà prêts à partir. Le soleil se lève, réchauffant le sol gelé. 

Les chiens explorent une vaste zone à la limite entre les bouleaux de montagne et l'endroit où les broussailles se terminent. Après quelque temps, un des chiens se met à l'arrêt. Nous avançons alors discrètement avec deux tireurs, nous nous préparons, chargeons nos fusils et attendons le signal de notre guide. Les chiens interviennent et les oiseaux s'envolent, mais malheureusement aucun de nous ne fait mouche. Les oiseaux volent bas et s'éloignent rapidement. En tant que tireur, vous devez savoir exactement où se trouvent les chiens. Notre chance d'attraper ces lagopèdes est perdue. Des oiseaux s'enfuient en courant avant de s'envoler dans le brouillard bas et les nuages. Malgré notre échec, nous sommes contents d'avoir vu du gibier. Comme toujours, le temps change très vite dans les montagnes et le vent se lève. Des nuages sombres se rapprochent et la grêle commence à tomber. La visibilité est mauvaise, mais nous continuons à suivre les chiens qui descendent dans une zone humide avant de remonter vers une étendue ouverte et un plateau. Nous devons déterminer d'où vient le vent pour augmenter nos chances. Soudain, un des chiens se met de nouveau à l'arrêt. Nous sommes prêts pour l'action. Deux coups sont tirés et un oiseau tombe du ciel. Le chasseur attache l'oiseau à une boucle de son sac à dos et nous dit :

« Ouah, quelle émotion ! Tous ces jours passés sur le stand de tir
ont été vraiment utiles. C'est très amusant de suivre les chiens sur le terrain et fantastique d'avoir un guide qui nous montre comment approcher et prendre position. Et le succès est au rendez-vous ! Les montagnes sont magnifiques ! »

Nous marchons sur de nombreux kilomètres avant de revenir à notre cabane ce soir-là. Nous n'avons pas tous réussi à attraper un oiseau, mais la chasse aux oiseaux va bien au-delà de la simple chasse. Elle inclut aussi la randonnée, la montagne et la camaraderie, l'observation des chiens qui travaillent et des paysages : on ne s'en lasse jamais. C'est aussi l'occasion de faire de nouvelles rencontres, près d'un petit lac, au milieu de nulle part, avec des sommets montagneux féériques en arrière-plan. 

« La chasse au lagopède m'a offert une double expérience. La randonnée dans ce cadre splendide a été propice à la réflexion, et en même temps, j'ai apprécié les sensations intenses de l'approche du gibier », déclare un des membres du groupe.

La pluie est vite passée et le ciel s'est dégagé le soir. Nous profitons d'un bon plat cuit sur le feu, d'un sauna chauffé au bois et d'une baignade dans le lac. 

C'est un environnement calme et solitaire, qui invite à la méditation. Les récits de chasses précédentes autour du feu nous divertissent pendant la soirée, mais la fatigue nous rattrape finalement. J'inspire l'air frais de la montagne avant de fermer la porte de la cabane. Je souffle les bougies et je m'endors en écoutant le bruit réconfortant du feu qui crépite dans le foyer.

Temps restant avant la date limite de commande pour Noël: 2015-12-21T12:00 Spécial Noël - Profitez d’une période de retour marchandise prolongée jusqu’au 15 janvier 2016 pour toutes commandes faites entre le 20 novembre et le 31 décembre 2015